Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Festival DocumenTerre

15 Septembre 2010 Publié dans #Déjà vus !

CINE DOCUMENT TERRE

2ème édition
Ciné Document Terre accompagne la Foire Bio depuis l'année 2009, avec l'aide de l'Office de tourisme de Mens et de l'Ecran Vagabond du Trièves.

Ce tout jeune "mini -festival" est porté cette année par l'association Prochaine sortie. Les projections se proposent d'offrir au public de la foire des regards larges sur nos modes de vie actuels toujours en mettant en lien le monde naturel et les choix de l'homme dans son rapport à l'environnement.
Invités au thème « préserver et cultiver la biodiversité », voici des coups de projecteur sur nos pratiques intensives et productivistes qui empoisonnent éco-systèmes et êtres vivants, et des coups de cœur (et de raison !), sur des solutions positives d'exploitations.
Des thématiques et des réalisations filmiques de qualité qui donnent à réfléchir.
Bons films à tous ! (cliquez sur les affiches ou sur les titres des films)

Jeudi 16 à Miribel Lanchâtre
Vendredi 17 à Clelles 20h45
Dimanche 19 à Monestier de Clermont
Mardi 21 septembre à Vif

Le temps des grâces de Dominique Marchais 2h03, 2009 (France)

Gaïa, terre nourricière ? Photographiant nos paysages, nos aménagements et donnant la parole aux agriculteurs, fonctionnaires, chercheurs... c'est une enquête à travers le temps pour comprendre ce qui nous a amené à négliger notre terre et sa biodiversité. Sans culpabilisation et par des témoignages de bon sens, des références historiques et même philosophiques, le film rencontre aussi l'optimisme de ceux qui cherchent aujourd'hui des solutions pour remettre la terre nourricière à portée de tous. Temps d'échanges après la projection 


Samedi 18 septembre à Mens (Salle des Sagnes) à  17h30 :
Homo Toxicus  de Carole Poliquin 1h27, 2007 (Quebec) Ou l’espèce humaine en voie de mutation. Chaque jour, des tonnes de substances toxiques (pesticides, métaux lourds, dioxines, retardateurs de flammes, composés plastiques, hormones, etc.) sont libérées dans l’environnement sans que nous en connaissions les effets à long terme pour les êtres vivants. Des centaines d’entre elles s’infiltrent et s’accumulent dans nos corps. Une enquête canadienne menée avec beaucoup de rigueur et d’humour, qui nous livre des conclusions troublantes remettant en question notre mode de vie.

à 20h00 :
We feed the world
 
d’Erwin Wagenhofer 1h36, 2005 (Autriche) Qui dévore le monde et qui déguste ? Le film démontre, à travers tous les aspects de l’alimentation, de la culture à l’élevage industriel, les conséquences que peuvent avoir notre surproduction alimentaire sur la planète, du Brésil à l’Europe. Soupe bio au chaudron entre les deux films et temps d’échanges après les projections.

Dimanche 19 septembre à 13h30 

Disparition des abeilles, la fin d’un mystère
Natacha Calestrémé 52 min 2009 (France)
Mortalité massive des grandes pollinisatrices : énigme et enquête criminelle. Le film analyse un phénomène environnemental international préoccupant : la disparition massive des abeilles depuis quelques années. Les pertes atteignent parfois 90% des colonies et l’industrie agro-alimentaire prend conscience des pertes de recette engendrées... Partant d’une scène de disparition d’abeilles dans un rucher, le film déroule l’enquête, comme pour une énigme criminelle, à la recherche des différentes hypothèses sur la mortalité des hyménoptères. Pourquoi l’abeille meurt-elle? Si elle disparaît, quel impact pour l’homme et l’environnement? Echanges après la projection.

à 15h :
  Aït Bouguemez, une vallée pour l’exemple Maryse Bergonzat 52 min, 2009 (France) Des déserts…et puis une vallée heureuse au Maroc, attentivement préservée et cultivée, hier, aujourd’hui, et pour l’avenir ! C'est grâce à une gestion spécifique de la terre selon des habitudes et des règles complexes que cette vallée marocaine n'est pas devenue un désert comme les vallées alentour. Les habitants de cette « Vallée Heureuse », ont pendant des siècles, réussi à gérer leur environnement naturel et leur production agro-pastorale avec une rigueur, un respect et une intelligence dont on pourrait s’inspirer, ailleurs dans le monde…

COTE PRATIQUE : -
Deux lieux de projections :
vendredi soir à Clelles, salle Jean Giono
samedi et dimanche à Mens, salle des Sagnes
(10 min à pied du village, suivre panneaux et loupiotes !) - Repas sur place possible le samedi soir.
Tarifs : 3,5€ une séance, 5€ les deux (le samedi ou/et le dimanche)

Organisé par PROCHAINE SORTIE, avec le partenariat de l’ECRAN VAGABOND du Trièves et de l’OFFICE DU TOURISME de Mens.


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article